Get Adobe Flash player

Abonnement/Adhésion

     Pour vous abonnez à la revue EMH

             Cliquez dans le Logo

Logo

EMH Facebook

fdfsd

Que recherchez-vous ?

Follow us on Twitter

Bienvenue Chez EMH !

Vous êtes sur le site de l’association officielle française des fans d’Elvis Presley. Elvis My Happiness est le deuxième Fan club au monde de par son importance. Elle est devenue en France le lien indispensable entre tous les fans du King et l’interlocuteur privilégié de tout ce qui touche à Elvis Presley.
Nous publions la seule revue française entièrement consacrée à l’artiste du siècle. EMH c’est également des voyages, l’organisation d’événements (Concerts, soirées) autour du King et des produits exclusifs ; timbres, livres, CD.
Parcourez l’ensemble de notre site et découvrez nos nombreuses rubriques.
Something For Everybody !
 

Tour N°29 : 17 Juin au 26 Juin 1977

TOURNEE N°29 :

Nous voici de retour avec Elvis pour sa toute dernière tournée malheureusement, mais personne ne se doute à l’époque ce qui se passera en août prochain puisque Elvis devait reprendre le chemin d’une nouvelle tournée et donner le 17 août au soir le premier concert d’une série de 12 shows qui devait l’amèner dans 10 Villes, 7 états .

Mais avant toute chose revenons à la fin de la tournée de Mai / juin 1977. Pendant les 15 jours de repos Elvis ne sortira que très peu de chez lui. Le 9 juin vers 2h30 du matin il part pour une petite virée en moto mais il est très vite reconnu par des fans qui vont vouloir le suivre, une heure après il sera de retour à Graceland !!

En ce début juin Elvis est fatigué physiquement et aussi moralement à cause des extraits qui paraissent dans une certaine presse à scandale a propos de la sortie prochaine du livre Elvis What Happened de ses anciens bodyguards.

Malgré tout cela il va attaquer sa 29ème tournée qui va se concentrer principalement dans le centre nord des Etats-Unis. Avec au passage les caméras de la chaîne CBS qui vont le suivre pour enregistrer une émission spéciale d’une heure (Elvis a insisté contre l’avis du colonel Parker et certains membres de son entourage pour que l’émission se fasse et soit diffusée à l’automne 1977, une prémonition peut-être)
On peut ajouter tout de suite que le résultat final fut plus que décevant de part le montage qu’il en résulte.Son dernier passage à la TV date d’avril 1973 pour le show d’Aloha From Hawaii et à sa diffusion en octobre 77 un grand nombre de personnes même du coté des musiciens d’Elvis seront choqués par son apparence physique. Et ils se rendront compte réellement à quel niveau il était vraiment en mauvaise santé !!!!! Mais bizarrement pour une fois les critiques elles seront moins accablantes envers Elvis et vont oublier son apparence physique et écrire des louanges sur sa magnifique voix (il était temps quand même)

Nous voici donc le Vendredi 17 juin 1977, Elvis quitte Graceland tard en fin d’après midi pour se rendre à Springfield dans le Missouri ou a lieu le premier concert de cette 29 tournée, ou Il y faudra seulement trois quarts d’heures de vol au Lisa Marie pour se rendre au Springfield Municipal Aiport

Il aura fallu à peine une journée pour que les 7000 places du Hammons Center se vendent et que le concert soit SOLD OUT.

Elvis et toute son équipe loge à l’Howard Johnson Inn, ou pour l’occasion deux grands lits furent installés dans la chambre d’Elvis et celle du Colonel Parker.
Comme les fans d’Elvis sont à l’affût de la moindre info, ils ont voulut racheter celui d’Elvis après son séjour à l’hôtel, mais ce sont les propriétaire de l’hôtel qui le gardèrent pour eux même.

A cause de l’arrivée un peux tardive d’Elvis en ville, l’entracte dans la salle traîne un peu et les fans le font savoir et réclame Elvis a corps et à cris.Pas moins de 22 policiers seront appelés pour renforcer déjà ceux sur place au cas ou il y aurais des débordements.

Enfin Elvis fait son apparition sur scène très souriant, devant les flashs qui crépitent de partout dans la salle, il s’empare du micro pour donnée 1h15 de bonheur aux fans présents.Joe Guercio a changé le solo de l’orchestre et interprète un morceau très jazzy.

On pourra lire dans la presse du lendemain sous la plume de Bill Tatum du News And Leader : « Ne vous y trompez pas, Presley peut encore chanter. Il n’a pas besoin de bouger son bassin. Elvis peut encore faire beaucoup plus que de nombreux autres performers. »

Etrangement nous n’avons aucune connaissance des titres chantés ce soir la, et il n’existe aucune bande audio à ma connaissance, et les photos sont assez rares aussi.



START - 17 Juin 1977. (8:30 pm) Springfield, MO.
1 18 Juin 1977 (8:30 pm) Kansas City, MO.
2 19 Juin 1977 (8:30 pm) Omaha, NE.
3 20 Juin 1977 (8:30 pm) Lincoln, NE.
4 21 Juin 1977 (8:30 pm) Rapid City, SD.
5 22 Juin 1977 (8:30 pm) Sioux Falls, SD.
6 23 Juin 1977 (8:30 pm) Des Moines, IA.
7 24 Juin 1977 (8:30 pm) Madison, WI.
8 25 Juin 1977 (8:30 pm) Cincinnati, OH.
END 26 Juin 1977 (8:30 pm) Indianapolis, IN.

Musiciens pour cette tournée 17 Juin – 26 Juin 1977

Comédien et présentation: Jackie Kahane
Warm up act: The Sweet Inspirations
Soprano: Kathy Westmoreland
Backup vocalists:
The Sweet Inspirations: Myrna Smith, Sylvia Shemwell, Estelle Brown
J.D. Sumner & The Stamps Quartet: Ed Enoch, Ed Hill, Larry Strickland, Garry Buckles

Musicians:
Guitare Solo: James Burton
Guitare Rhytmique: John Wilkinson
Guitare Bass: Jerry Schef
Piano: Tony Brown
Piano Electrique: Bobby Odgin
Batterie: Ronnie Tutt du 17 au 23 Juin 1977
Batterie: Jerome Munroe 24 Juin 1977
Batterie: Larry Londin 25 et 26 Juin
guitare et Chant: Charlie Hodge

Symphony orchestra: Joe Guercio orchestra
Voici les titres chantés ce 17 Juin 1977 (un grand merci à JMP, Fabrice et Thierry )

Also Sprach Zarathustra
See See Rider
I Got A Woman/Amen
Love Me -
Fairytale
If You Love Me
You Gave Me A Mountain
Jailhouse Rock
O Sole Mio/It's Now Or Never
Big Boss Man
Heartbreak Hotel
Blue Suede Shoes
And I Love You So
My Way
Introductions
Early Morning Rain
What'd I Say
Johnny B. Goode
Drum solo
Bass solo
Piano solo
I Really Don't Want To Know
Keyboard solo
Orchestra solo
Hurt
Hound Dog
Can't Help Falling In Love
Closing Vamp

77

Sur cette photos juste avant son entrée sur scene on peut reconnaitre de gauche à droite,
Al Strada, Ed Parker,le docteur Nick (au fond derriere Ed Parker) Elvis, son cousin Billy Smith, Dick Grob.


- Samedi 18 juin 1977, il aura fallu 30 minutes de vol au Lisa Marie pour se poser sur le Municipal Airport de Kansas City.Le Colonel et Elvis vont directement à leur hôtel à savoir le Hilton Plaza Inn, alors que le reste de la troupe loge au Holiday Inn Downtown.
C'est la quatrième fois qu’Elvis va jouer dans cette ville depuis 1971, et il va battre son propre record de recettes qu’il avait déjà battu le 21 avril 1976, ce soir la recette sera de $225.000 pour 17.000 spectateurs.

Cette fois si encore des qu’Elvis apparaît sur scène c'est de la folie dans la salle comme le prouvent les images amateurs de ce concert que l’on peut trouver sur divers DVD il porte le King Of Spades Jumpsuit pour la toute dernière fois.
Pour le show de ce soir il va garder sa guitare en début de show pour deux titres Blue Christmas qu’Elvis interrompt vers le milieu pas satisfait avant de la reprendre depuis le début, et Are You Lonesome Tonight ? Ou c'est la franche rigolade avec Charlie Hodge.
Suit la dernière version de Big Boss Man et le reste du show et tout aussi excellente de part les interprétations.

Une fois Can’t help Falling In Love fini, Elvis quittera une salle en liesse, et ira se reposer à son Hotel avant de reprendre l'avion le lendemain pour la ville suivante.

Shira Stein pour le Kansas City Times conclura son article par ses mots « Il appartient au public et celui-ci refuse de le voir partir »

Ce soir Elvis porte le King Of Spades

Le concert n’est toujours pas sorti en Cd bootleg ou officiel.

2001 Theme
See See Rider
I Got a Woman - Amen
That's All Right
Blue Christmas (1 faux depart)
Are You Lonesome Tonight
Big Boss Man
Love Me
Jailhouse Rock
O Sole Mio - It's Now or Never
Little Sister
Teddy Bear - Don't Be Cruel
And I Love You So
My Way
Intros:
Early Morning Rain by John Wilkinson
What'd I Say by James Burton
Johnny B. Goode by James Burton
Ronnie Tutt drums solo
Jerry Scheff bass solo
Tony Brown piano solo
I Really Don't Want To Know
Bobby Ogdin solo
Joe Guercio Orchestra solo
Hurt
Hound Dog
Can't Help Falling In Love





Les photos ci-dessous nous montrent Elvis et Ginger prennant le Lisa Marie dans l'après midi du 19 Juin 1977 pour se rendre à Omaha dans le Nebraska. A noter la ceinture de scène sous le Jogging!!!






- Dimanche 19 juin 1977 c'est donc en fin d'après midi qu’Elvis arrive à Lincoln dans l’etat du Nebraska, il se rend immédiatement au Hilton Plaza ou il va passer les deux prochaines nuits. En fin d’après midi il reprend le Lisa Marie pour se rendre à l’aéroport Eppley Field d’ Omaha (toujours dans le Nebraska) qui se trouve à 20 min de vol où il va donner son show pour ce soir.

Pour le show de ce soir les cameras de la chaîne CBS sont présentes, il aura fallu ni plus ni moins 100 personnes pour installer et surveiller tout le matériel.

Mais Elvis lui n’est pas très en forme ce soir, la voix elle est toujours présente et plus puissante que jamais !
Mais Elvis semble très fatigué et un peu las et tout ceci se voit sur son visage, mais malgré tout cela il va encore donner le meilleur de lui-même comme toujours, et cela on ne peut pas le lui reprocher.
Ce soir encore il va garder sa guitare pour That’s All Right Mama et Are You Lonesome Tonight, avec toujours la même complicité entre lui et Charlie Hodge.Puis il ré intègre au show Fairytale, suivie de Little Sister.  Jailhouse rock n’est pas interprété comme d’habitude en début de show mais en milieu. Suivi d’une merveilleuse version d’How Great Thou Art devant un public bouche bée de la part l’interprétation qu’Elvis donne. A la fin de se titre le public lui offre un tonnerre d’applaudissements.

En fin de show Elvis interprete O sole mio / it’s now or never (c'est la seule fois en 1977 qu’il la chante en fin de concert). En fin de show Elvis interprete O sole mio / it’s now or never (c'est la seule fois en 1977 qu’il la chante en fin de concert)

Après cela il présentera son ingénieur du son et remerciera son public en ses termes « A bientôt de vous revoir, Que Dieu vous protége Adios……. » Suit Can’t Help Falling In Love et quittera la scène comme d’habitude sous un tonnerre d’applaudissements et se dirigera vers l’aéroport pour retourner à Lincoln.

Steve Millburg écrira notamment ces quelques lignes dans le Omaha-World Herald du 20 juin « …How Great Thou Art qu’Elvis interprète avec l’impressionnant pouvoir de sa voix, laisse la salle immobile, suspendue, par la puissance de son final, puis elle gronde d’admiration pour ce vocal époustouflant »

Ce soir Elvis porte le Mexican Sundial Jumpsuit

Le concert est sorti en CD « Soundboard » sous deux titres
CANDID ELVIS OF CAMERA Ref: Capt. Marvel Jr 2001-3-sorti en 1998 et

SOFTLY AS I LEAVE YOU Ref: Ecolordo 170596 – 2 – Sorti en 1998 également



Les titres avec des petits **** font partis notamment du CBS Show

2001 Theme
See See Rider
I Got a Woman - Amen
That's All Right
Are You Lonesome Tonight (1 faux depart)
Love Me
Fairytale
Little Sister
Teddy Bear - Don't Be Cruel ****
And I Love You So
Jailhouse Rock
How Great Thou Art ****
Intros:
Early Morning Rain by John Wilkinson
What'd I Say by James Burton
Johnny B. Goode by James Burton
Ronnie Tutt drums solo
Jerry Scheff bass solo
Tony Brown piano solo
I really don’t want to know
Bobby Ogdin solo
Joe Guercio Orchestra solo
Hurt
Hound Dog
O Sole Mio - It's Now Or Never
Elvis introduces Bruce Jackson
Can't Help Falling In Love *****
Closing Vamp




- Lundi 20 Juin 1977, ce soir Elvis va donner un concert au Pershing Municipal Auditorium de Lincoln.
Et ce soir encore les cameras de CBS veulent filmer le show mais Elvis se sentant fatigué demandera a Gary Smith et Dwight Hemion de pas être filmée pendant le show.
Les seules images que l’on connaît sont celles du dehors de la salle et notamment………

Ce soir encore la salle est sold out avec 7.500 personnes. Malgré tout cela Elvis donnera de très bonnes interprétations notamment de You Gave Me à Mountain qu’il n’avait pas chanté depuis le 17 juin dernier. Il remet dans son tour de chant Love Me tender, et une excellente version de Help Me qui sera suivie de Unchained Melody juste avant l’intro des choristes et musiciens ce qui est rare (il faut le souligner). Dans la salle le silence est complet pas un cri, personne ne bouge, Elvis seul au piano, quand il monte les notes pour cette très belle chanson les spectateurs eux ont les larmes qui leurs montent aux yeux tant Elvis y met toute son âme et son amour !!
Une fois fini c'est sous une véritable standing ovation qu’Elvis se lève avec son merveilleux sourire aux lèvres. Hurt est toujours interprètée avec puissance et Hound Dog balance bien aussi, une fois le show fini les fans n’arrêtent pas de se bousculer sur le devant de la scène comme tous les soirs

Ce soir Elvis porte le Mexican Sundial Jumpsuit

Le show est sorti en son audience sous deux labels mais avec le même titre : Elvis Rocks Lincoln Ref :Sanfi 2011 en 2004



et Take Off Records 2006-830 toujours en 2004



2001 Theme
See See Rider
I Got a Woman - Amen
Love Me
If You Love Me
You Gave Me a Mountain
Jailhouse Rock
O Sole Mio - It's Now or Never
Love Me Tender
Little Sister
Teddy Bear - Don't Be Cruel
Help Me
Suspicious Minds (intro)
Unchained Melody
Intros :
Early Morning Rain by John Wilkinson
What'd I Say by James Burton
Johnny B. Goode by James Burton
Ronnie Tutt drums solo
Jerry Scheff bass solo
Tony Brown piano solo
I Really Don't Want To Know
Bobby Ogdin solo
Joe Guercio Orchestra solo
Hurt
Hound Dog
Can't Help Falling In Love
Closing Vamp






- Nous sommes le Mardi 21 juin 1977, et c'est vers le milieu de la nuit que le Lisa Marie se pose sur le Regional Airport de Rapid City dans le Dakota du Sud. Rapid City se trouve pas très loin du mont Rushmore ou l’on peut voir les visages de 4 présidents des Etats-Unis (George Washington, Thomas Jefferson, Theodore Roosevelt et Abraham Lincoln ) sculptées dans la pierre !!!

Tout le monde se rend au Holiday Inn ou les trois derniers étages ont été réservés.
Quand Elvis arrive à Rushmore plaza Civic Center la première partie du spectacle bat son plein.
Il se rend directement de sa voiture à sa loge accompagné de Dick Grob, Sam Thompson, Ed Parker, Joe Esposito ou Larry Geller entre autre.

Les cameras de CBS sont toujours présentes et filme les coulisses aussi, puis on peut voir Elvis dans son jumpsuit recevoir une jeune indienne de la Sioux Indian Réservation qui lui remet un collier « la médaille de la vie » puis quelques photos sont prises. Elvis est très ému par ce geste et il reçoit aussi une plaque comme quoi il est le premier artiste à chanter dans cette nouvelle salle de spectacle.

Vient l’heure du concert Elvis sort de sa loge accompagné des mêmes personnes citées plus haut et on peut remarquer que Ed Parker est toujours très attentionné au près d’Elvis qui lui est très concentré alors que résonnent les première notes de 2001. Joe Esposito murmure quelques paroles a Elvis qui lui fait signe de la tête puis c'est le moment de monter en scène.

Son arrivée sur scène est toujours impressionnante la salle entière se lève, il parcoure la scène de gauche a droite remerciant chaque coté, une fans lui remet une rose rouge qui s’empresse de mettre à sa bouche tel un danseur de flamenco.

Il attaque See See Rider puis l’interrompt et la reprend, il est nerveux mais les titres vont s’enchaîner les uns derrière les autres, il garde ce soir encore sa guitare en début de show puis il se présente comme étant Wayne Newton, un peu plus loin dans le show il se plaindra du maquillage qui lui coule sur le visage (les responsables de chez CBS lui ont demandé de mettre un font de teint pour le tournage et le passage en TV, alors que lui n’en porte jamais en tournée)

Il interprètera ce soir encore de très bonnes versions de You Gave Me A Mountain, Trying To Get To You (qui restera sa dernier version live car il ne la reprendra pas pour les shows suivants), My Way.
Elvis est en bien meilleur forme que pour le show de la veille, il blague sur la présentation des stamps et raconte avec émotion sa première rencontre avec JD Sumner et rajoute qu’il est très heureux de l’avoir avec lui sur scène.
Comme tous les soirs chaque musicien à droit a son solo puis vient le tour de Joe Guercio qui joue comme depuis le début de cette tournée un instrumental très jazzy a la place du classique hail ! hail ! Rock n roll

Hurt est toujours exceptionnelle de puissance puis vient le tour d’Unchained Melody
Que dire il suffit de voir le visage des gens à l’écoute de cette chanson ils sont hypnotisés par cette voix qui vient du plus profond du cœur, des tripes, Elvis se donne à fond jusqu à son dernier souffle et en ressort plus grand que jamais. A la fin il a un regard et un sourire complice vers Charlie Hodge, il est heureux d’être là sur scène près de son public qui l’acclame plus fort que jamais.
Arrive Can’t Help Falling In love et le bord de la scène est pris d’assaut par les fans, avant de quitter la scène Elvis donnera un dernier foulard à une fan et il partira avec le sentiment du devoir accompli.
C'est la dernière fois qu’Elvis aura été filmé sur scène et ça restera pour l’éternité le témoignage audiovisuel d’un très très grand showman qui aura été jusqu’au bout de ses force pour donner le meilleur de lui-même.

Ce soir encore il porte le Mexican Sundial Jumpsuit

Le show en lui-même n’est pas encore sorti complet en Bootleg ou CD officiel, nous avons que sur CD officiel les titres figurants dans le TV Show spécial plus quelques titres en plus pris pendant ce même show.

Le double LP (APL2.2587) est sorti en octobre 1977 et il a été réédité en 1982 sous la ref : (CPL2.2587) et ressortit depuis en CD il y a une quinzaine d’année sur un seul CD (A part les japonais qui l’avaient sorti avant sur un double CD avec un livret et toutes les paroles a l’intérieur comme ils savent si bien le faire)



2001 Theme (CD)
See See Rider (CD) et (TV special 77)
I Got a Woman - Amen (CD)
That's All Right (CD) et (TV special)
Are You Lonesome Tonight (CD) et (TV special 77)
Love Me (CD)
If You Love Me (CD)
You Gave Me a Mountain (CD) et (TV special 77)
Jailhouse Rock (CD) et (TV special 77)
O Sole Mio - It's Now or Never (CD)
Trying To Get To You (CD)
Hawaiian Wedding Song (CD)
Teddy Bear - Don't Be Cruel
My Way (CD) et (TV special)
Intros :
Early Morning Rain by John Wilkinson
What'd I Say by James Burton (CD)
Johnny B. Goode by James Burton (CD)
Ronnie Tutt drums solo
Jerry Scheff bass solo
Tony Brown piano solo
I Really Don't Want To Know (CD)
Bobby Ogdin solo
Joe Guercio Orchestra solo
Hurt (CD) et (TV special)
Hound Dog (CD) et (TV special)
Unchained Melody (CD) et (DVD the great performance)
Can't Help Falling In Love
Closing Vamp


- Nous voici Mercredi 22 Juin 1977 pour le show de ce soir Elvis reste encore dans le même Etat que la veille à savoir le Dakota du Sud (grand Etat de la nation indienne des Sioux) mais un peu plus l’Est.

 

Il faudra seulement 45 minutes de vol au Lisa Marie pour atteindre l’aéroport de Sioux Fall.

Elvis arrivant à L'aéroport de Sioux Fall

sf3a

sf3

Il y a tout juste 5 mois il se produisait déjà dans cette même ville, et ce soir encore il fera salle comble avec 7911 spectateurs.

Toute l’équipe va résider à l’hôtel Holiday Inn Downtown.

Le concert est dans la même veine que les précèdents à savoir très bon bien que très peu d’infos soient disponibles et encore moins en audio.

Hugh O’Gara écrira dans le Sioux Falls Argus-Leader « le public adore qu’il chante ses anciens titres comme Jailhouse Rock, Teddy Bear / Don’t Be Cruel, It’s Now Or Never.
Il note cependant qu’il attire un public jeune, et rapporte les propos d’un jeune fan de 17 ans qui lui avouait tout connaître sur le King, ses disques, ses films…. Et que quand il chante il est toujours ELVIS The King. »

Ce soir encore il porte le Mexican Sundial Suit

Le show quand à lui n’est toujours pas sorti en CD bootleg ou Officiel, même pour trouver des photos ou avoir les bon titres chantés ce soir la il existe aucune info, donc un grand merci à (JMP et Thierry pour l’info sur le track listing)

2001 Theme
See See Rider
I Got a Woman - Amen
Love Me
Fairytale
You Gave Me A Mountain
Jailhouse Rock
O Sole Mio - It's Now or Never
Little Sister
Teddy Bear - Don't Be Cruel
And I love you so
My Way
intro:
Early Morning Rain by John Wilkinson
What'd I Say by James Burton
Johnny B. Goode by James Burton
Ronnie Tutt drums solo
Jerry Scheff bass solo
Tony Brown piano solo
I Really Don't Want To Know
Bobby Ogdin solo
Joe Guercio Orchestra solo
Hurt
Hound Dog
Can't Help Falling In Love
closing vamp

Elvis repartant après le concert avec son costume de scène

sf1

sf2


- Jeudi 23 juin 1977, c'est dans l’après midi que le Lisa Marie arrive au Municipal Airport de Des Moines dans l’Iowa. Toute la troupe ne va pas bien loin pour se loger puisqu’ils sont au Hilton Inn de l’aéroport.  Ce sont pas moins de 11000 personnes qui se pressent à l’intérieur du Veterans Memorial Auditorium.

Elvis fait son entrée sur scène toujours souriant et sous un tonnerre d’applaudissements de crépitements de flash et de cris.
La foule est très sauvage ce soir et ce sont par centaines qu’ils se ruent vers le devant de la scène, une jeune femme de 27 ans parvient même à atteindre Elvis sur scène, cella ne dure que quelques secondes bien sur, avant quelle ne soit éjectée manu militari par les gardes du corps.
Le répertoire est sensiblement le même que pour les shows précédents à part deux ou trois exceptions comme Help Me, Blue Suede Shoes (dernière version LIVE) et les deux titres chantés par Sherill Nielsen à la demande d’ELVIS.
En fin de show il présentera son Père et ses deux ingénieurs du son Bill Porter (qui travaillait avec lui deja depuis les années 50) et Bruce Jackson.

Le journaliste Jim Healy écrira pour le Des Moines Register. « C’est un maître, son esprit et, il faut le reconnaître, sa voix sont intacts. En vérité il est beaucoup plus grand que la vie »

Ce soir Elvis porte le Mexican Sundial Jumpsuit

Le show n’est toujours pas sorti en CD Bootleg ou en Officiel.

ci dessous les deux seule photos que je connais d'avant le show et après

2001 Theme
See See Rider
I Got a Woman - Amen
Love Me
If You Love Me
You Gave Me a Mountain
Jailhouse Rock
O Sole Mio - It's Now or Never
Little Sister
Teddy Bear - Don't Be Cruel
Help Me
Danny Boy - Walk With Me by S. Nielson
Blue Suede Shoes
Intros:
Early Morning Rain by John Wilkinson
What'd I Say by James Burton
Johnny B. Goode by James Burton
Ronnie Tutt drums solo
Jerry Scheff bass solo
Tony Brown piano solo
I Really Don't Want To Know
Bobby Ogdin solo
Joe Guercio Orchestra solo
Hurt
Hound Dog
Elvis introduces Vernon, Bill Porter and Bruce Jackson
Can't Help Falling In Love



Dick Grob, Ginger, Joe Esposito à coté de Ginger, Elvis et en arrière plan Sam Thompson (le frère de Linda )



Joe Esposito, Elvis (toujours souriant) et Sam Thompson


- Juste après avoir fini son show à Des Moines dans l’Iowa Elvis s’envole pour Madison dans le Wisconsin ou il faudra 40 minutes au Lisa Marie pour faire le trajet.
Nous sommes le vendredi 24 juin 1977 et alors qu’il est en route pour se rendre à son hôtel le Sheraton Inn Elvis passe devant une station service que deux jeunes essayent d’attaquer.
Elvis fera arrêter la limousine et en sort en moins de temps qu’il ne faut pour le dire et se dirige vers les deux individus, à la grande surprise de ses gardes du corps qui n’ont pas vraiment le temps de réagir.

Elvis se met alors en position de karaté et leur dit « Allez venez je vous prends tous les deux » !!! Ces deux derniers reconnaissant Elvis laissent tout tomber !!
Magnanime Elvis leur serre la main et se laisse même prendre en photos avec eux (ou sont les photos ?? et qui avait à ce moment là un appareil photo sur lui ?? peut-être le pompiste) puis Elvis remonte en voiture en riant.

Dans le Dane County Coliseum c'est de la folie pure les 11000 personnes sont - ont peut le dire - complètement déchaînés, même la première partie avec JD Sumner ou les Sweet Inspirations ne les a pas calmés (bien au contraire) même si chacun rencontre un vif succès notamment les Sweet avec leurs reprises du tube de 1976 If You Leave Me Now du groupe Chicago

Apres avoir appris un décès dans sa famille le Batteur Ronnie Tutt sera absent pour la fin de la tournée, il sera remplacé au pied levé ce soir par le batteur des Sweet Inspirations Jerome Munroe qui jouera avec la propre Batterie de Ronnie.
Il l’avait déjà remplacé pour 1 show en novembre 1971 (je connaîs pas la raison) et en décembre 1975 pour 1 show le 7 décembre à la naissance de son fils.
(A noter que ce show du 7 décembre 1975 va sortir en CD sous le titre : Las Vegas Years Vol. 2 - "Early Morning Rain

Des qu’Elvis pose un pied sur scène c'est de la folie pure il y a pas d’autres mots, et on peut voir qu’il arrive d’un pas décidé devant une foule qui lui est acquise d’avance, sa version de See See Rider est très sauvage comme tout le reste du show d’ailleurs, il est vraiment en très grande forme et il va leur en donner pour leur argent comme tous les soirs d’ailleurs.
You Gave Me a Mountain est très bonne ainsi que It’s Now Or Never et que dire de cette dernière version Live de One Night chantée pour la seule fois du tour.
Le public aura droit également à la dernière version Live de Love Me Tender (mais personne ne le sait à ce moment là)
La foule surtout féminine se presse sur le devant de la scène et la police et vite dépassée par les événements.
L’intro des musiciens suit comme à son habitude ou chacun y va de son solo.
Après le solo du Joe Guercio Orchestra Elvis ne chantera pas Hurt il attaquera directement Hound Dog Puis il présentera son père avant de finir le show avec le classique Can’t help Falling In Love.

Ce soir encore il portera le Mexican Sundial Jumpsuit

Le CD est sorti en 2003 en son audience sous le titre ONE NIGHT sur la marque PO 220 sans référence



2001 theme
See See Rider
I Got a Woman / Amen
Love Me
If You Love Me
You Gave Me a Mountain
Jailhouse Rock (1 faux depart)
O Sole Mio - It's Now Or Never
One Night
Teddy Bear / Don't Be Cruel
And I Love You So
Love Me Tender
Intros :
Early Morning Rain by John Wilkinson
What'd I Say by James Burton
Johnny B. Goode by James Burton
Jerome Monroe drums solo
Jerry Scheff bass solo
Tony Brown piano solo
I Really Don't Want To Know
Bobby Ogdin solo
Joe Guercio Orchestra solo
Hound Dog
Can't Help Falling In Love
Closing Vamp

77



- En ce samedi 25 Juin 1977 nous sommes à Cincinnati au Riverfront Coliseum ou pas moins de 17.140 personnes ont trouvés place.
Le Lisa Marie se pose au Greater Cincinnati Airport dans les toutes premières heures de la matinée. Tout le monde va prendre ses quartiers au Netherland Hilton, mais suite a des problèmes de climatisation Elvis en sort a 15h00 pas très content accompagné de ses gardes du corps pour se rendre dans un hôtel situé tout près, ou il louera deux chambre une pour lui l’autre pour ses gardes du corps, Elvis n’aime pas trop la chaleur, il souhaite avoir une chambre avec de l’air frais.











Quand les billets avaient été mis en vente un mois plus tôt ils ont été vendus en 4 heures.
Pour le show de ce soir et pour celui de demain Larry Londin est venu prendre la place tenue la veille par Jerome Munroe qui remplaçait déjà Ronnie Tutt à la batterie.

C’est avec presque 1 heure de retard (22h30) qu’Elvis fait son apparition sur scène, c'est un vrai « tsunami » humain qui ébranle le Riverfront Coliseum, les flashs crépitent comme jamais la foule hurle son bonheur qu’il soit parmi eux ce soir.

Le Riverfront Coliseum de Cincinnati de nos jours



Parmi le public de ce soir et de demain figurent 250 membres du fan club Anglais de Todd Slaughter qui ont fait le déplacement exprès pour voir Elvis en concert (d’habitude ils se rendaient à Vegas et la c'est la toute première fois qu’ils suivent une tournée).

Une fois See See Rider terminé Elvis s’adressera au public et dira » Merci beaucoup mesdames et messieurs, merci beaucoup, merci. J’aimerai m’excuser pour ce léger retard, mais je suis allé chez le dentiste et nous avons aussi un problème de son, j’ai une partie de la bouche endormie, vous savez si vous me voyez faire ça….Well, well, well, well)

Et comme nous sommes samedi, juste après I got a Woman/ Amen il interprete les premiers mot de Rip It Up « ..it’s Saturday night, and i just got paid…. »
Les titres s’enchaînent les uns derrière les autre chantés toujours avec le même professionnalisme comme si c’était la première fois qu’il les interprétaient.

Les Titres phares de ce soir encore sont You Gave Me a Mountain, It’s Now Or Never, And I Love You So, et My way pour la première partie du show.
Puis c'est l’intro de tout le groupe sur scène. Apres l’instrumental de Joe Guercio Orchestra Elvis présente son père en précisant qu’il avait été malade mais que maintenant tout allait bien, sa petite ami Ginger et son clan Jo Alden , Terry Alden, et Rosemary Alden, Joe Esposito , puis il poursuit: « j’aimerai vous faire une chanson, elle s’appelle Unchained Melody…la salle explose littéralement sous les applaudissements.
Je ne sais pas si vous le savez, mais nous avons ici près de 300 fans venus d’Angleterre pour voir notre spectacle ». La réponse des Anglais se fait pas attendre il le font savoir immédiatement en applaudissant et en criant. Elvis les remercie encore.

« Ah cette chansons s’appelle Unchained Melody et je la joue au piano…si je loupe un accord..c’est trop tard ! Elle se trouvera sur mon prochain album qui sortira vers 1987 »
Elvis s’installe tranquillement au piano et commence, le silence dans la salle est vraiment stupéfiant, a la fin elle est debout et l’applaudit a tout rompre elle vient de vivre un moment de pur bonheur, Elvis enchaîne rapidement avec un Hound Dog très sauvage sur la fin. Puis arrive le moment que tous fans redoutent Can’t Help Falling In Love et le show se terminera comme tous les autres sous des tonnerres d’applaudissements

Brad Balfour ecrira dans le Cincinnati Post qu’il le trouve en mauvaise condition physique, mais admet qu’il a une voix exceptionnelle, richement mature et puissante.

Ce soir encore Elvis Portera le Mexican Sundial Jumpsuit

Le show est sorti en deux LP il y a des années puis après sur un CD en son audience de très bonne qualité et il vient d’être rééditer il y a moins de trois mois avec soit disant un son retravailler (a l’écoute on peut se poser la question !!) déjà la première édition avait un très grand son et comprenait 2 titres Gospel par JD Sumner et deux titres par les Sweet Inspirations a savoir Hot Hot Sunday et le hit If You Leave Me Now du groupe Chicago

1er Edition en CD sortis en 1990 sous la ref:AJR-80379-1

 

2eme édition CD sorti en decembre 2006



2001 Theme
See See Rider
I Got a Woman - Amen
Love Me
If You Love Me
You Gave Me a Mountain
Jailhouse Rock
O Sole Mio - It's Now or Never
Little Sister
Teddy Bear - Don't Be Cruel
And I Love You So
My Way
Intros:
Early Morning Rain by John Wilkinson
What'd I Say by James Burton
Johnny B. Goode by James Burton
Larrie Londin drums solo
Jerry Scheff bass solo
Tony Brown piano solo
I Really Don't Want To Know
Bobby Ogdin solo
Joe Guercio Orchestra solo
Elvis introduces Vernon, Ginger Alden, Jo Alden, Rosemary Alden, Terry Alden, Joe Esposito and British Fan Club
Unchained Melody
Hound Dog
Can't Help Falling In Love
Closing Vamp

Quelques photos prises par Bob Heis



77









ci-dessous photos prise par Len Leech













Ci-dessous photos prises par Keith Alverson

77

77

77

77


- Dimanche 26 Juin 1977, aujourd’hui pour ce dernier show de cette tournée Elvis va donner un show à Indianapolis dans l’Indiana (la ville ou se trouve la maison mère de RCA Record)

Il est 18h00 quand le Lisa Marie se pose sur le Weir Cook Airport d’Indianapolis, Elvis est attendu au pied de l’avion par les cameras de CBS ainsi que de George Parkill , Ernest Rodrigues des disques RCA ainsi que du président du fan club Anglais Todd Slaughter.

Mais Elvis se fait désirer et ils attendent pendant une heure avant que les portes du Lisa Marie s’ouvrent. Les cameras de CBS filment la descente d’Elvis, Une fois aux pieds de l’avion Ernest Rodrigues lui remet alors un cadre avec dedans un disque de vinyl bleu qui représente le dernier album sorti par Elvis (à savoir Moody Blue pressé à 250.000 exemplaires en bleu).
Mais cette récompense a pour but aussi de remettre à Elvis le 2 milliardième disques pressés par sa maison de disques depuis les années 50

A son tour Elvis remet Au président du fan club Anglais une récompense pour son travail accompli depuis 10 ans.
Todd trouve Elvis fatigué, Elvis lui dira quelques mots notamment qu’il aimerait faire beaucoup plus pour ses fans en Europe, mais qu'on ne le laisse pas faire !!

Alors que toute la troupe a pris place au Stoufferts Hotel d’Indianapolis Elvis lui remonte se préparer dans le Lisa marie même.
Lorsqu’il arrivera au Market square Arena et que résonnent les premières notes de 2001, il y a de l’électricité et de l’excitation dans la salle.
Les 18.000 personnes crient, sont debout et tapent des mains et dés l’apparition D’Elvis sur scène c'est une immense clameur qui se fait entendre dans la salle, sans compter le crépitement des flashs !!!
Ce soir encore Larry Londin remplace encore Ronnie Tutt.

Elvis lui est comme toujours très souriant envers son public venu ce soir encore très nombreux le voir.
Dès qu’il attaque See See Rider la fatigue est oubliée et il va donner un show plus long qu'à l’habitude, plus varié et beaucoup de fans le qualifieront de meilleur show de la tournée.
Sur I Got A Woman / Amen toute la salle tape des mains. Suit Love Me avec la première distribution de foulard qui comme à chaque fois provoque l’hystérie sur le devant de la scène.
Puis c'est le retour de Fairytale qui remplace (If You Love Me let me know), quand il attaque You Gave Me A Mountain le silence dans la salle se fait, l’interprétation est comme toujours parfaite.
Sur Jailhouse Rock il part un peux trop vite et l’interrompt pour mieux la reprendre. Suivie de O Sole Moi par Sherril Nielsen Elvis lui demandera même de reprendre le derniers couplet juste avant que lui-même n’interprete It’s Now Or Never le final et grandiose quelle voix !!!
Il poursuit avec Little Sister et le medley Teddy Bear / Don’t Be Cruel puis il se tourne vers ses musiciens et leur demande ce qu’ils veulent jouer, bien sur de nombreux titres sont cités, ils partent sur Release Me, I Can’t Stop Loving You (pas interprétrée depuis mai 1975) Elvis ayant envie d’offrir le meilleur de lui-même et de faire plaisir a son public pour ce dernier show de la tournée, il attaque Bridge Overs Troubled Water a la fin les 18.000 spectateurs lui feront un triomphe plus que mérité.
S’en suit la présentation des musiciens avec pour chacun leurs solos respectifs Elvis se joindra a eux comme tous les soirs pour divers titres comme Early Morning Rain,What’d I Say Johnny B good ou I Really Don’t Want To Know avec le pianiste Tony Brown.
Une fois la présentation terminée, Elvis se place au centre de la scène et annonce Hurt encore une fois le public se tue.
Il fait un peu traîner le début et sa voix monte haut et fort c'est vraiment impressionnant la puissance qu’il a après 1h15 de show.
Le final est comment dire EPOUSTOUFLANT il prend une dernière respiration alors que le public est scotché a ses lèvres et la voix monte encore plus haut et fort qu’au début !!!!!! A la fin la salle est debout et l’acclame comme jamais auparavant.
Suis une version très rock de Hound Dog avec un final avec le batteur ou Elvis bouge de tout son corps.

Puis après il prendra le temps de présenter son père, Felton Jarvis son producteur de disque, les techniciens, les ingénieurs du son, Ginger Alden ainsi que sa famille, il fera venir sur scène Joe Eposito pour le présenter aussi.
Il remercie tous les musiciens et choristes sur scène pour cette tournée et pour leur formidable travail, puis il remercie les 18.000 personnes venues le voir ce soir.
Mais le moment crucial arrive avec Can’t Help Falling In Love, les gens se lèvent et se rapprochent de la scène essayant d’avoir un denier foulard, une dernière poignée de main ou un regard complice avec Elvis. Des peluches ou autres sont jetés sur scène en même temps a un moment Elvis se mettra a rire sur le deuxième couplet, avant de finir avec puissance ce dernier titre. Il parcourt encore la scène de gauche a droite remerciant comme toujours même les fans assis derrière la scène puis disparaît

Pour ce dernier concert Elvis porte pour la dernière fois le Mexican Sundial Jumpsuit

Le show est sorti à l’origine en Vinyle avec une pochette noire écrit dessus THE LAST FAREWELL (plus tard il ressortira avec une pochette rouge)

Mais heureusement pour nous il est sorti en CD en son audience avec une très bonne qualité sonore ou on se croirait dans la salle.
Il y a eux 4 pressages en CD

ADIOS, THE FINAL PERFORMANCE en 1992 REF: AJ Records 92-2002




THE LAST LIVE SESSION en 1993 REF: PR Records IMM 40.95016



THE LAST SHOW en 1995 REF: Premiere Music CD001



THE LAST FAREWELL en 1998 REF: TCB CD-81677

THE LAST FAREWELL en 2008 : RAINBOW RECORDS - RR 19770626-2



2001 Theme
See See Rider
I Got a Woman - Amen
Love Me
Fairytale
You Gave Me A Mountain
Jailhouse Rock
O Sole Mio - It's Now or Never
Little Sister
Teddy Bear - Don't Be Cruel
Release Me
I Can't Stop Loving You (1 fs)
Bridge Over Troubled Water
Intros:
Early Morning Rain by John Wilkinson
What'd I Say by James Burton
Johnny B. Goode by James Burton
Larrie Londin drums solo
Jerry Scheff bass solo
Tony Brown piano solo
I Really Don't Want To Know
Bobby Ogdin solo
Joe Guercio Orchestra solo
Hurt
Hound Dog
Elvis introduces Vernon, Bruce Jackson, Felton Jarvis, Bill Porter, Ginger Alden, Jo Alden, Rosemary Alden, Terry Alden, Patsy Gambil and Joe Smith
Can't Help Falling In Love
Closing Vamp

Ci-dessous photos de Bob Heis














Ci-dessous photos de Len Leech



"Till we meet again, may God bless you. Adios."

Nous voici de retour avec Elvis pour sa toute dernière tournée malheureusement, mais personne ne se doute à l’époque ce qui se passera en août prochain puisque Elvis devait reprendre le chemin d’une nouvelle tournée et donner le 17 août au soir le premier concert d’une série de 12 shows qui devait l’amèner dans 10 Villes, 7 états .