Une fois abonné (e), vous recevrez 4 revues - en couleur - par an. V
ous aurez accès aux voyages Elvis My Happiness ainsi qu'aux différents événements organisés par l'association.

 

couverture livre

La première édition du livre ELVIS A PARIS était parue en 1999, sous l’égide d’ELVIS MY HAPPINESS, pour l’anniversaire des 40 ans de sa première visite. Il faut dire que ça a été une vraie réussite, tout comme la seconde édition, en 2007, d’autant plus que cette dernière était éditée à la demande de l'hôtel PRINCE de GALLES qui l’offrait au gratin de sa clientèle. Pourquoi ne pas le dire, ça reste pour nous une vraie fierté.


Pour cette nouvelle et sans doute ULTIME parution, nous avons souhaité, avec LMLR, aller beaucoup plus loin et réaliser UNE EDITION DE LUXE, plus chaleureuse, plus colorée,  avec un texte plus riche et une iconographie plus conséquente. Pour ce faire, nous avons depuis récupéré de nouveaux documents, ainsi que des témoignages absents des éditions précédentes. Nous l’avons étayé également, tout en le condensant, pour ce qui concerne ce qui s’est passé dans notre pays le concernant, après 1960… En fait, il nous a semblé intéressant de montrer le rôle essentiel joué par ELVIS dans notre pays, d’autant que l’ouvrage est également écrit en anglais également.

 

 
C’est ainsi que le livre, au format 26,5x26,5, regroupe plus de SEPT-CENTS PHOTOS, DOCUMENTS et MEMORABILIAS. Il est accompagné d’un 25cm vinyle huit titres et d’un CD vingt titres, proposant de très nombreuses alternatives plus une interview donnée à PARIS par ELVIS. A cela s’ajoute une reproduction grand format, d’une photo prise devant le PRINCE DE GALLES. Inutile de dire que même pour ceux qui le posséderaient déjà, cet ouvrage est absolument indispensable à tous les fans Français, C’EST NOTRE HISTOIRE A TOUS !...  
 
 

L’ALBUM 25cm

 
 
 
 

Face A : King Creole (version 1, prise 3) - I Beg of You (prise 6- 13/1/57) - I Need Your Love Tonight (prise 15) - I Got Stung (prise 12).

Face B : A Big Hunk O' Love (prise 4) - A Fool Such as I (prise 5) - Doncha' Think It's Time (prise 39) - As Long As I Have You (prise 8).

Au cours de la période qui nous intéresse, les fans Français découvrent deux albums, King Creole qui sort fin 1958 puis très vite réédité en 1959, et l’Elvis’ Gold Records, volume 2, qui paraît alors qu’Elvis s’apprête à faire sa dernière visite à notre capitale. Comme nous le disons plus haut, les titres qui le composent ont été couronnés de multiples disques d’or et platine. L’album étant lui-même certifié platine. Ces deux albums font, de plus, l’objet de singles et de super 45 tours qui renforcent la notoriété, déjà grande, d’Elvis dans notre pays. L’impact de ces chansons est tel qu’elles seront pratiquement toutes adaptées dans notre langue. C’est le cas des titres figurant ici, au travers de huit alternatives, qui nous font pénétrer au cœur du travail du King en studio.

 

LE CD

 
That’s All Right (prise 3) - Hearbreak Hotel (prise 5) - Shake, Rattle And Roll (prise 7) - Lawdy Miss Clawdy (prise 12) - Loving You (version rapide, prise 13) - Jailhouse Rock (prise 5) - As Long As I Have You (prise 4) - Ain’t That Loving You Baby (prise 1) - A Fool Such as I (prise 8) - Stuck On You (prise 2) - A Mess Of Blues (prise 1) - Make Me Know It (prise 3) - Are You Lonesome Tonight? (prise 2) - Wooden Heart (prise 4) - Gently (prise 3) - Can’t Help Falling In Love (prise 26) - His Latest Flame (prise 6) - Little Sister (prise 6) - Good Luck Charm (prise 1) - Suspicion (prise 2).
 
La particularité de cet album est de proposer un florilège de chansons qui ont fait l’objet de reprises par des chanteurs français. Rappelons qu’on en compte plus de 400 !... Certaines, à l’image de Can’t Help Falling In Love ou de Love Me Tender, bénéficieront de plusieurs textes différents repris par de multiples artistes. Il est vrai que, dans leur grande majorité, elles seront portées au sommet par Elvis devenant ainsi des incontournables. Là encore, l’album n’offre que des alternatives qui, pour les titres présents sur les albums précités, sont différentes.
Tout comme sur l’album vinyle, il est complété d’un court extrait de la conférence de presse donnée le 22 septembre 1958, à New York, dans laquelle Elvis évoque Brigitte Bardot, comme il le fera lors de celle donnée au Prince de Galles, le 17 juin 1959, au micro de la radio de la Suisse romande.